Hercule Poirot

Je ne suis pas coupable

Série | Policier

mercredi 17 octobre 2018
14:55 > 16:40

TMC

En bref ... : Elinor Carlisle est accusée d'avoir assassiné sa rivale en amour, Mary Gerrard. Quelques jours après la mort de sa tante, Mrs Welman, elle avait préparé le ...  Plus de détails ...

Notre avis : David Suchet incarne à la perfection le personnage d'Agatha Christie

Episode suivant : Hercule Poirot enquête sur l'assassinat d'un médecin, John Christow. Tué par balles, l'homme est retrouvé au bord de la piscine dans la propriété du «Vallon» où il passait le week-end en compagnie de son épouse. En arrivant sur les lieux du crime, Hercule Poirot constate que les acteurs de ce drame semblent jouer une pièce de théâtre. Le détective belge soupçonne alors Gerda, l'épouse du médecin, qui avait des raisons d'être jalouse. Henrietta, une artiste, amie du couple et confidente du médecin partage le même sentiment. Cependant, c'est elle qui, par fidélité à la mémoire de John, s'est ingéniée à brouiller les pistes


Vidéos disponibles


Voir la bande annonce (BA VF )

Fiche de l'émission

Sous-titre original : Sad Cypress

Genre : Policier

Année : 2003

Saison : 9 (Episode 2/4)

Durée : 01:40


Réalisateur : Dave Moore
Scénario : David Pirie
Acteur : David Suchet (Hercule Poirot), Elisabeth Dermot-Walsh (Elinor Carlisle), Rupert Penry-Jones (Roddy Winter), Kelly Reilly (Mary Gerrard), Paul McGann (Docteur Peter Lord), Phyllis Logan (infirmière Hopkins), Marion O'Dwyer (infirmière Obrien), Diana Quick (Madame Welman), Stuart Laing (Ted Horlick), Jack Galloway (Marsden), Geoffrey Beevers (Seddon), Linda Spurrier (Madame Bishop)
D'après le roman de : Agatha Christie
Société de Production : Picture Partnership Productions, London Weekend Television (LWT), Carnival Films

En détails ... : Face au tribunal qui s'apprête à la juger pour le meurtre de Mary, la dame de compagnie de sa vieille tante malade et fortunée, Elinor Carlisle ne cesse de clamer son innocence. Pourtant, tous les éléments de l'enquête jouent en sa défaveur. En effet, c'est elle qui a évoqué, quelques heures avant le crime, l'empoisonnement que l'on risque à consommer des sandwiches au saumon. C'est elle qui a préparé les fameux sandwiches et qui les a offerts à Mary